• Il ne faut pas confondre le drapeau des gays et le drapeau de la paix ( premiere mise a jour )! Le drapeau de la paix a sept couleurs et le drapeau homosexuel en a six: il lui manque le bleu du ciel! (septième)  Et elles ne sont pas disposées de la même façon: le violet se situe en bas chez l'homosexuel et en haut chez le pacifiste.

    la premiere fois que j'ai vu ce drapeau c'etait en l'an 2000 pour un sejour a San Francisco , je suis tombé dans un quartier Castro Street, c'est la le centre de la communauté gay de San Francisco ou le drapeau etait sur chaque balcon , c'etait un quartier tout en Arc en ciel !!enfin c'etait ! non c'est toujours le drapeau est partout : pendu aux balcons des appartements, accroché dans les bars, suspendu au-dessus des rues, comme un puissant symbole de fierté.

    Le drapeau gay - Rainbow flag

    Le drapeau doit son origine à Gilbert Baker graphiste et activiste politique américain âgé de 27 ans  qui s’inspire des symboles propres au mouvement hippie et du drapeau à cinq couleurs utilisé par les groupes pour la défense des droits des Noirs. Ainsi que des couleurs des jeux Olympique. Il conçoit le drapeau arc-en-ciel pour répondre aux besoins de la communauté gaie et lesbienne qui désire un symbole pour l’identifier.

    Baker et trente bénévoles taillent, cousent et teignent à la main deux énormes drapeaux. À l’origine, les drapeaux comportaient huit bandes de couleurs différentes. Ces drapeaux ont été utilisés pour la première fois le 25 juin 1978 lors du défilé de la journée de liberté gaie et lesbienne de San Francisco.

    Le dessin initial comportait huit bandes horizontales de couleurs différentes, symbolisant, de haut en bas :

                                        * le rose pour le sexe.
        * le rouge pour la vie .
          * l'orange pour la la santé.
    * le jaune pour le soleil.
    * le vert pour la nature.
    * le turquoise pour l’art.
                 * le bleu indigo pour l’harmonie.
                         * le violet pour l’esprit de communauté.

    Cette même année,Lors de la marche organisée en novembre  pour protester contre l'assassinat de Harvey Milk, le premier adjoint au maire de San Fransisco, qui ne cachait pas son homosexualité, la Paramount Flag Company produisit des versions à sept bandes car le rose n'était pas disponible industriellement.Par la suite, Baker fit également supprimer le turquoise, pour maintenir un nombre pair de couleurs (une décoration de la rue devait comporter trois couleurs de chaque côté) également afin de ne pas offrir 2 bleus aux différentes interprétations qui survinrent (aimer des 2 côtés, etc.) et également le différencier du drapeau de la paix, et remplacer l'indigo par le bleu royal, formant le drapeau à six bandes (rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet) qui est devenu définitif.Le drapeau fût utilisé pour montrer l'unité des Gays suite à cette tragédie.

    rainbow_flag actuel 

                                            * le rouge pour la vie .
         * l’orange pour la la santé.
         * le jaune pour le soleil.
        * le vert pour la nature.
        * le bleu royal pour l’harmonie.
        * le violet pour l’esprit de communauté

     

    Le drapeau arc-en-ciel est rapidement devenu le symbole reconnu de la fierté gaie et lesbienne et de sa diversité. Il est même reconnu par le Regroupement international des fabricants de drapeaux.
    On peut maintenant le voir partout à travers le monde, de la Thaïlande à Amsterdam, de Paris à New-York, de Québec à Vancouver... et il permet de donner une visibilité à la communauté gaie et lesbienne.

     


    25 commentaires
  •  Le drapeau de la fraternité ou drapeau de la paix !

    Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.
    Ils sont doués de raison et de conscience
    et ils doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

     Drapeau arc-en-ciel de sept bandes colorées avec le violet en haut, souvent marqué du mot italien pace, est un symbole de la paix.

    Il n'est donc là que pour faire le lien entre tous les pays, à l'inverse des drapeaux nationaux.
     
    En 1961, au centre du premier drapeau arc-en-ciel pour la paix figurait la colombe blanche de Picasso, comme message universel de fraternité, avant que le mot "Pace" (Paix en italien) ne s'y trouva. Mais cette colombe blanche dans l'après-guerre, jusqu'à la fin des années cinquante, a été un symbole qui ne pouvait être hissé sur un édifice, car interdit par la loi.
    Le drapeau a fait son entrée en Italie lors de la première marche de la paix
    l'arc-en-ciel comme sceau de son alliance avec les hommes et la nature, promettant qu'il n'y aura jamais plus d'autre déluge universel. L'arc-en-ciel est devenu ainsi le symbole de la paix entre la terre et le ciel et, par extension, entre tous les hommes. Les couleurs de l'arc-en-ciel sont utilisées comme marque de la "convivialité des différences", pour leur caractéristique physique de rendre la lumière blanche rapidement. Et la même définition du symbole de la paix attribué au drapeau, peut trouver son explication dans le mot grec "sumbolon", qui signifie mettre ensemble, donc justement comme l'arc-en-ciel qui rassemble tout et tous.
    Le drapeau de la paix a été différement employé à partir des années 80 dans les marches pour la paix
    À partir de septembre 2002,divers mouvements italiens ont décidé de lancer
    une initiative pour montrer massivement que (presque) tout le monde est contre
    la guerre. Sous le slogan de "Pace da tutti i balconi!", en français "Drapeaux de
    paix à tous les balcons!", ils ont commencé à distribuer ces drapeaux, Jusque fin
    mars, 2,5 millions de drapeaux ont été vendus.
    L’arc-en-ciel a des significations multiples. Pour l’église chrétienne, il est symbole
    de réconciliation, en mythologie allemande il est le pont entre terre et ciel.

    La guerre ne résout pas les problèmes, mais crée des nouveaux !
    Nous disons NON à la guerre, OUI au dialogue !


    9 commentaires
  • Le drapeau de l'Algérie est utilisé depuis la guerre d'indépendance.

    Le drapeau de la République algérienne démocratique et populaire est constitué d'un rectangle vert et blanc, frappé d’une étoile et d’un croissant rouges.

    Les deux bandes de couleur représentent, pour la verte, la prospérité et la terre, ainsi que la couleur du paradis dans l'Islam ; la bande blanche représente la pureté et la paix. Le croissant et l'étoile rouge sont des symboles musulmans. Le croissant représente le chemin que doit parcourir le musulman durant sa vie pour espérer accéder au Paradis, et l'étoile représente les cinq piliers de l'islam ; la couleur rouge représente le sang des martyrs.

    D'après la signification officielle : conçu en avril 1945, à la suite d'une synthèse des étendards de l'Empire ottoman, de l'Émirat d'Algérie, lui même repris de celui d'Al-Andalus, ainsi que de l'écusson de l'Étoile nord-africaine (ENA). Il est adopté le 3 avril 1962 par le gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), et officialisé par la loi du 25 avril 1963.

    La longueur du rectangle est égale à une fois et demie sa largeur, le rectangle est divisé selon la petite médiane en deux moitiés: la moitié de couleur verte est placée à l’intérieur contre la hampe, alors que la moitié de couleur blanche est placée à l’extérieur.

    L’étoile est à cinq branches, elle est inscrite dans un cercle dont le rayon est égal au huitième de la hauteur du drapeau. Elle se détache entièrement sur le fond blanc du drapeau, deux pointes sont sur la petite médiane du rectangle et une pointe sur la grande médiane.

    Le rayon du cercle extérieur du croissant est égal au quart de la hauteur du drapeau. Le rayon du cercle intérieur du croissant est égal au cinquième de la hauteur du drapeau. Les deux pointes du croissant délimitent un grand arc égal aux cinq sixièmes de la circonférence du cercle extérieur.

    Hymme algerien

    Kassaman a été adopté comme hymne national par l'Algérie peu après son indépendance, en 1963. Ses paroles ont été écrites par le poète nationaliste Moufdi Zakaria le 25 avril 1955 alors qu'il était dans la prison Barberousse à Alger.

    La musique est l'œuvre de l'égyptien Mohamed Fawzi. L'hymne a été joué pour la première fois en 1957.

    La première composition musicale de l'hymne national algérien est écrite par l'algérien Mohamed Touri, à Alger. Cette composition n'étant pas jugée satisfaisante, on demande alors au tunisien Mohamed Triki de composer la musique, avec l'aide d'une chorale algérienne à Tunis. Son résultat n'ayant lui aussi pas été retenu, on demande finalement à Mohamed Fawzi, compositeur égyptien, d'écrire la partition musicale de l'hymne. Cette dernière composition reste, aujourd'hui, la musique de l'hymne algérien.

    Traduction française (Nous Jurons !)

     Nous jurons ! par les tempêtes dévastatrices abattues sur nous
    Par le sang pur généreusement versé
    Par les éclatants étendards flottants au vent
    Sur les cimes altières de nos fières montagnes
    Que nous nous sommes dressés pour la vie et la mort
    Car Nous avons décidé que l'Algérie vivra
    Soyez–en témoins! Soyez–en témoins! Soyez–en témoins!

     

    Nous sommes des combattants pour le triomphe du droit
    Pour notre indépendance, nous sommes entrés en guerre
    Nul ne prêtant oreilles à nos revendications
    Nous les avons scandées au rythme des canons
    Et martelées à la cadence des mitrailleuses
    Car Nous avons décidé que l'Algérie vivra
    Soyez–en témoins! Soyez–en témoins! Soyez–en témoins!

     

    Ô France ! le temps des palabres est révolu
    Nous l'avons clos comme on ferme un livre
    Ô France ! voici venu le jour où il te faut rendre des comptes
    Prépare toi ! voici notre réponse
    Le verdict, Notre Révolution le rendra
    Car Nous avons décidé que l'Algérie vivra
    Soyez–en témoins! Soyez–en témoins! Soyez–en témoins!

     

    Nos Braves formeront les bataillons
    Nos Dépouilles seront la rançon de notre gloire
    Et nos vies celles de notre immortalité
    Nous lèverons bien haut notre Drapeau au-dessus de nos têtes
    Front de Libération Nous t'avons juré fidélité
    Car Nous avons décidé que l'Algérie vivra
    Soyez–en témoins! Soyez–en témoins! Soyez–en témoins!

     

    Des Champs de bataille monte l'appel de la Patrie
    Écoutez le et obtempérez !
    Écrivez-le avec le sang des Martyrs !
    et enseignez-le aux générations à venir !
    Ô Gloire ! Vers toi Nous tendons la main !
    Car Nous avons décidé que l'Algérie vivra
    Soyez–en témoins! Soyez–en témoins! Soyez–en témoins!

    Montagnes enneigées de Kabylie

    L'équipe d'Algérie de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs algériens sous l'égide de la fédération algérienne de football.

    Surnommés les Fennecs (les renards du Sahara), elle se qualifie aux Coupes du monde de football de 1982, 1986 et 2010 et remporte la Coupe d'Afrique des Nations en 1990 en tant que pays hôte (finaliste de la CAN en 1980, 3e en 1984 et 1988 et enfin 4e en 1982 et 2010).

    Pour la troisième fois de son histoire, l'Algérie s'est qualifié pour une phase finale de Coupe du monde de football (qui a lieu en Afrique du Sud en 2010) aux dépens de l'Égypte lors d'un match d'appui qui s'est déroulé à Khartoum au Soudan, le 18 novembre 2009 d'un score de 1-0.

     


    6 commentaires
  • Le drapeau de la Tunisie est majoritairement rouge et comporte, en son milieu, un disque blanc où figure un croissant rouge qui entoure une étoile à cinq branches, formant tous deux un symbole islamique. Le 20 octobre 1827, Hussein II Bey décide de sa création qui est effective en 1831. Il reste officiel durant le protectorat français et la constitution du 1er juin 1959 lui confirme la fonction de drapeau national de la République tunisienne. Mais il faut attendre le 30 juin 1999 pour que ses proportions et ses motifs soient clairement précisés au niveau de la loi.

    Origine du drapeau actuel
    Plusieurs pays musulmans de la côte sud de la mer Méditerranée utilisent un drapeau à dominance rouge s’inspirant du drapeau de l'Empire ottoman. Dans le cas de la Tunisie, c’est suite à la destruction de la division navale tunisienne lors de la bataille de Navarin, le 20 octobre 1827, le souverain husseinite Hussein II Bey décide la création d’un drapeau à utiliser par la flotte tunisienne, pour la distinguer des autres flottes, et lui ajoute un cercle blanc, en plus du croissant et de l’étoile, symboles déjà présents dans les bijoux, l’art et l’architecture tunisiens. C’est la circonstance de la naissance du drapeau qui, créé en 1831 ou en 1835, selon les sources, n’est officialisé que par Ahmed I Bey en 1837.

    Depuis, la Tunisie possède ce drapeau qui ressemble au drapeau de la Turquie, inspiré de celui de l’Empire ottoman, car les beys sont alors des vassaux de l’empire. Il s’en démarque toutefois par l’inversion des couleurs du croissant et de l’étoile dans un cercle blanc et le positionnement de ces deux emblèmes : sur le drapeau turc, ils sont apposés l’un à côté de l’autre et excentrés alors que, sur le drapeau tunisien, l’étoile est encerclée par le croissant dans un disque situé au centre du drapeau.

     

    l'hymne national de la Tunisie

    Humat Al-Hima, signifiant Défenseurs de la patrie, est l'hymne national de la Tunisie depuis le 12 novembre 1987.

    Paroles officielles

    Ô défenseurs de la Nation, allons à la rencontre de la gloire !

    « Mourons s'il le faut pour que vive la patrie ! »
    Clame le sang qui coule dans nos veines.
    ¦
    Que n'y vive point quiconque refuse d'être au nombre de ses soldats !
    Tenus par notre serment de fidélité à son égard,
    Nous vivrons sur son sol dans la dignité
    Ou nous mourrons, pour elle, dans la grandeur.
    ¦
    Notre héritage, parmi les nations, réside dans la force de nos bras
    Des bras aussi durs que le roc de ces imposants édifices
    Et qui portent haut l'étendard du pays.
    Cet étendard qui fait notre fierté et qui est lui-même fier d'être porté par nous.
    des bras qui nous propulsent vers les plus hauts sommets
    De la gloire et de la grandeur,
    Qui nous garantissent la réalisation de nos vœux,
    Qui font abattre des malheurs sur les ennemis de notre Patrie,
    Mais qui sont pacifiques à l'égard de ceux qui nous veulent la paix.
    ¦
    Lorsqu'un jour le peuple veut vivre, force est pour le destin, de répondre,
    force est pour les ténèbres de se dissiper, force est pour les chaînes de se briser

     

     


    6 commentaires
  • Origine du drapeau canadien

    Lorsque le Canada entra en guerre, il n'avait pas encore son drapeau actuel. Celui-ci ne fut adopté que le 15 février 1965

    En 1917, le drapeau canadien était le "Red Ensign".
    Créé en 1707, il était destiné à la marine marchande. Il servit sur terre et sur mer de 1870 à 1904 sous cette forme.
    C'était un drapeau rouge comportant sur son coin supérieur gauche l'"Union Jack" britannique. On trouve également un écu portant les armoiries royales de l'Ontario, du Québec, de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick. Les emblèmes des provinces furent ajoutées à l'écu au fur et à mesure de leur entrée dans la confédération ou de leur attribution d'une insigne distinctive.

    En 1925, un premier comité tenta de trouver des idées pour le nouveau drapeau mais il n'aboutit pas.En 1926, une commission d'enquête parlementaire reçu 2600 dessins mais aucune résolution ne fut prise.Le projet d'adoption d'un drapeau propre au Canada reçut son appui principal du premier ministre Lester B. Pearson. Après des décennies de discussion à propos d'un nouveau drapeau, il proposa, en 1964, un dessin de drapeau figurant trois feuilles d'érable rouge sur fond blanc. Cepandant, les Canadiens français majoritairement au Québec demandaient l'ajout de deux bandes bleues au côté des bandes rouges pour représenter les peuples fondateurs du pays.
    Par la suite, un comité sur la question du drapeau fut créé par le Sénat et la Chambre des Communes, et à la fin du processus d'élimination, il ne restait plus que trois choix au comité :
    - un Red Ensign portant la fleur de lys et l'Union Jacks
    - le drapeau a trois feuilles d'érable entre deux bordures de bleu ciel
    - le drapeau rouge orné d'une feuille d'érable rouge stylisée à onze point sur un carré blanc

    Ce dernier drapeau créé par George Stanley  fut retenu pour plusieurs raisons. Le rouge et le blanc étaient les couleurs de la Médaille du service général créée par la reine Victoria. En 1921, le rouge et le blanc ont été proclamé couleurs nationales du Canada par le roi Georges V. Depuis les jeux olympiques de 1904, les athlètes canadiens avaient porté la feuille d'érable rouge sur fond blanc comme emblème du Canada sur recommandation du major-général sir Eugene Fiset.

    Le drapeau du Canada, couramment appelé l'Unifolié (en anglais Maple Leaf Flag)fut adopté à l'unanimité par le comité le 29 octobre 1964 et proclamé par la reine Elisabeth II le 28 janvier 1965. La cérémonie officielle d'inauguration eu lieu sur la colline du Parlement, à Ottawa, le 15 février 1965.

    Malgré les controverses, le nouveau drapeau a été rapidement adopté par le peuple canadien. Les deux bandes rouges de chaque côté représentent les deux océans qui bordent le Canada. Le Canada est figuré par le carré central (appelé pal canadien) sur lequel figure l'élément emblèmatique du Canada la feuille d'Erable. Le rouge reprend les couleurs établies par le roi George V pour les bannières royales anglaises et le blanc pour les bannières royales françaises depuis le XVIIe siècle.

    Emblèmes du Canada

    la feuille d'erable : le long du Saint-Laurent, la feuille d'érable est commune à tout le pays, et en raison de sa forme caractéristique et de ses belles couleurs d'automne, elle semble avoir été considéré comme un emblème dès 1700. A Toronto, la publication littéraire annuelle du révérend John McCaul intitulée Maple Leaf indique en 1848 que la feuille d'érable est l'emblème choisi par le Canada.

     L'illusion de « Jacques et Jack »

    Une illusion d'optique est repérable sur le drapeau du Canada. En effet, on peut observer deux visages d'hommes formés sur le fond blanc, par symétrie au-dessus de la feuille d'érable. Ces hommes semblent être en colère et se disputer. Les canadiens les ont donc surnommés Jacques et Jack pour marquer la dispute entre la langue française et l'anglais dans la culture canadienne.
    Vous ne les voyez pas, alors regardez d’un peu plus près la feuille d’érable et vous verrez deux visages de profil, dont les longs nez constitués par l’échancrure de la feuille, de part et d’autre de la foliole centrale.

    Je ne comprends pas pourquoi ils se disputent, car à les regarder de plus près, ils sont pourtant similaires au point de ne pas savoir si c’est Jacques qui est à droite ou Jack ou vice et versa.

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique