• yooo Jenny , ma cherie , je sais que tu aimes bien Eminem ,

    alors je t'offre celle que tu m'as fait découvrir il y a quelques Année , bisou Jenny

    aller, droit devant la tete haute !!

     

    {8 mille}

    Parfois j'ai simplement envie de laisser tomber
    Le micro est toujours empoignée dans ma main, pourquoi est-ce que je supporte ce combat ?
    Pourquoi est-ce que je continue d'utiliser ma plume …
    Parfois c'est déjà assez dur de simplement s'occuper de sa vie.
    Parfois je voudrais simplement grimper sur scène et être explosif au micro
    Et montrer à ces gens à quoi ressemble mon véritable talent
    Mais je reste blanc. Parfois je hais simplement la vie
    Quelque chose ne va pas, j'écrase le frein et je m'immobilise
    Comme cette peur de la scène, qui empêche mon décollage
    Ce n'est pas de ma faute, d'abord confiant puis désarmé, je suis en train de m'effondrer
    Mes intestins sont tout retournés et j'ai la gorge nouée, je reste bouche bée (*wham*)
    Je claque ma porte, je ne peux simplement pas le faire
    Tout mon entourage vient d'être dégarni
    Je viens d'être choisi alors je dois ensuite monter dans le bus puis m'en aller
    Man, oublions ça, je retourne dans mon pauvre chez-moi
    Le monde sur mes épaules tandis que je fuis vers 8 Mile Road 

    [Refrain] :
    Je suis un homme, je vais réaliser un nouveau projet
    Il est temps pour moi de m'élever et de voyager vers une nouvelle terre
    Il est temps pour moi de partir et de prendre les choses en main
    Une fois que j'aurais défini ma route, je ne regardais jamais plus en arrière
    Puis…je suis parti et je sais exactement où je vais
    Désolé maman, j'ai grandi, je dois voyager seul
    Je ne suis les traces de personne, je vais créer les miennes
    C'est le seul moyen que je connaisse pour échapper à cette barrière, celle de 8 Mile Road

    Eminem
    Marchant sur ces voies ferrées, j'essaye de retrouver
    Mon état d'esprit (le courage) avant que je ne retourne dans les mêmes ordures,
    A la même usine, dans les mêmes vêtements
    Essayant de poursuivre le rap, je dois aller aussi vite que possible,
    Il me faut un nouveau projet, maman a un nouvel amant
    Pauvre petite soeur chérie, elle ne comprend pas,
    Elle reste assise devant la T.V, le nez enfoui dans un coussin
    Et ne fait que colorier jusqu'à ce que le crayon devienne terne dans sa main
    Alors qu'elle ne colorie simplement que son grand frère et sa mère, et son père
    On ne peut pas dire ce qui se passe réellement dans sa tête
    Je souhaiterais pouvoir être le papa qu'aucun de nous n'a eu
    Mais je n'arrête pas de fuir quelque chose que je n'ai jamais tellement désiré
    Parfois je deviens triste car je suis contrarié de ne pas avoir encore tout dévoilé
    C'est comme si j'avais grandi mais que, cependant, les bijoux famille n'avaient toujours pas poussé
    Je n'ai pas de réponse, un pas en avant et c'est à mon tour mais je n'ai pas assez d'entrain
    La pression est encore trop forte, j'essaie seulement de faire ce qui est le mieux
    Et j'essaye vraiment ;
    Assis seul, je me met à pleurer… Je ne dirais aucun mensonge,
    Pas un moment ne se passe sans que je ne lève les yeux vers le ciel
    S'il vous plait, je vous en prie mon Dieu, je vous implore
    S'il vous plait ne me laissez pas être un pigeon qui fait son nid dans les métiers ordinaires
    J'espère que tu peux m'entendre mon ami, où que tu sois
    Je te le dis, je mets cette caravane au dépôt, demain.
    Dis à ma mère que je l'aime, embrasse ma petite soeur chérie et dis-lui à bientôt pour moi
    Dis lui que dès que ma petite chérie aura besoin de moi, je ne serai jamais trop loin
    Mais il faut que je m'en aille d'ici, c'est le seul moyen que je connaisse pour avoir une chance…
    Et je reviendrai pour toi à la seconde où je percerais,
    Avec tout ce que je possède (comme atouts), je l'utiliserais pour me débrouiller par moi-même
    Je repars au travail, je retourne à 8 Mile Road

    [Refrain]

    Tu dois le vivre pour le ressentir, si non, tu pourrais ne pas l'avoir
    Ou plutôt, le véritable problème est : pourquoi ce n'est pas le plus talentueux/compétent
    D'être en train d'arpenter cette frontière des limites de Detroit
    C'est différent, un certificat d'authenticité a une importance certaine,
    Vous ne l'auriez sûrement jamais remarqué mais ma crédibilité représente tout pour moi…
    Vous n'avez jamais vu ni entendu ni senti ou rencontré un véritable MC
    Aussi incroyable ou sur le même piédestal que moi
    Mais cependant le chèque n'est toujours pas signé, traversant une période rude et mouvementé
    Assis sur le porche avec tous mes amis, s'échanger des rimes bêtes et anodines
    Ensuite se rendre au travail et servir des MC à l'heure du déjeuner
    Mais quand vient l'heure de la pause : « Ou est passée ma feuille de rimes ! »
    Qui dois-je convaincre pour allonger mon flow ? Où dois-je aller ? Qui dois-je connaître ?
    Où suis-je simplement un énième crabe dans le sceau ?
    Parce que je n'ai pas de chance en étant ce petit Lapin
    Peut-être ai-je besoin d'un nouvel exutoire (d'une nouvelle issue ?)… Merde, je me mets à douter
    Je commence à être sceptique sur mes fréquentations.
    Je ressemble à un vagabond, mes vêtements ne valent qu'une misère,
    J'essaye de récupérer une tenue à l'Armée du Salut
    Et il fait froid quand j'essaie de parcourir cette route
    De plus, j'ai l'impression d'être bloqué en mode « combat » (Battle), mes défenses sont en alertes
    Mais il y a une chose que je ne veux pas, c'est de la pitié
    Cette ville n'a rien d'amusant, il n'y a pas de soleil, il fait si sombre…
    Parfois j'ai l'impression d'être séparé de chacun de mes membres, de chacun de mes amis
    C'est assez pour me donner envie de bondir hors de ma peau
    Parfois je me sens exactement comme un robot, parfois je ne sais simplement pas ce que je fais
    Je laisse juste bouillir ma tête comme une cuisinière
    Simplement, j'explose, la bouilloire devient si brûlante
    Parfois ma bouche est surchargée d'acide que je n'ai pas.
    Mais j'ai beaucoup appris,
    Il est temps pour moi de faire demi-tour (U-Turn)
    Ca ne prendra qu'une seule fois pour que je m'enflamme
    Il n'est pas question que je me laisse prendre (par mes sentiments) la prochaine fois que je rencontre une nouvelle fille
    Je ne peux plus agir de manière stupide ou être immature plus longtemps
    J'ai tous les ingrédients, tout ce dont j'ai besoin c'est le courage
    Tout comme j'ai déjà le rythme, tout ce dont j'ai besoin c'est les mots
    J'en ai le besoin urgent, soudainement c'est une pointe de courant
    Tout à coup une nouvelle décharge d'énergie se produit
    Il est temps de montrer à ces leaders du monde libre le trois un tiers
    Je n'ai plus peur dorénavant, je suis libre comme un oiseau
    Puis je me tourne et traverse la barre médiane,
    Jettes-y un coup d'oeil et tout ce que tu verras est une masse floue, provenant de 8 Mile Road.

    {Traduction fournie par melynda (feuftie86@hotmail.fr)}


    21 commentaires
  • allez on danse , et on change de registre hihihihi


    5 commentaires
  • "Streets of Philadelphia" de Bruce Springsteen

    Philadelphia est un film américain réalisé par Jonathan Demme, sorti en 1993.
    Avec Tom Hanks, Denzel Washington, Anna Deavere Smith,Antonio Banderas...


    Andrew Beckett, brillant avocat, est appelé à une carriere fulgurante. Adulé par son milieu, rien ne semble pouvoir ralentir son ascension. Mais, le jour où ses associés apprennent qu'Andrew est atteint du sida, ils n'hésitent pas à pretexter une faute professionnelle pour justifier son renvoi. Andrew décide de ne pas se laisser faire et attaque le cabinet pour licenciement abusif.


    j'ai vu Le film hier soir pour la enieme fois, Philadelphia est un film simple mais sincère qui va droit au coeur, Les musiques vous font tourner la tete !!.Tom hanks est génial sinon parfait, Antonio Banderas est remarquable, ainsi que Denzel Washington .Je pense que c'est un film qu'il faut absolument voir au moins une fois dans sa vie.  je le recommande !

     


    9 commentaires
  • Procol Harum: A whiter shade of pale

    Procol Harum est un groupe britannique aux accents baroques, formé en 1967, figurant parmi les précurseurs majeurs du rock progressif. Son premier succès, A Whiter Shade of Pale, classé n° 1 au Royaume-Uni et n° 5 aux États-Unis, fut un tube planétaire et figure encore aujourd’hui dans les sondages parmi les meilleurs morceaux de rock jamais écrits.. les paroles (ésotériques) de la chanson ne décrivent pas des faits mais l'effet produit, évoquer plutôt que décrire, la subjectivité : chacun ressent ce qu'il ressent et il n'y a pas de vraie explication
     
    Le titre " whiter shade of pale " est à lui seul un exemple des difficultés de cette traduction

    Parole
    Nous avons dansé le fandango tout en sautillant d'un pas léger
    Fait plusieurs fois la roue à travers la piste
    Je ressentais une sorte de mal au coeur
    Mais la foule en redemanda
    La salle bourdonnait encore plus
    Alors que le plafond s'envolait
    Quand nous commandâmes une autre boisson
    Le serveur apporta un plateau
     
    Et c'est ainsi que plus tard
    Alors que le meunier racontait son histoire
    Que son visage, d'abord seulement spectral
    Prit une nuance plus blanche de pâleur
     
    [Musique]
     
    Elle a dit qu'il n'y a aucune raison
    Et la vérité saute aux yeux
    Mais j'errais à travers mes cartes à jouer
    Et ne la laisserais jamais être
    Une des seize vierges vestales
    Qui allaient partir pour la côte
    Et bien que mes yeux étaient ouverts
    Cela aurait été tout pareil s'ils étaient fermés
     
    Et c'est ainsi que plus tard
    Pendant que le meunier racontait son histoire
    Que son visage, au début simplement spectral
    Prit une nuance plus blanche de pâleur
     
    Et c'est ainsi... ... .


    12 commentaires
  •  

    photo Chicago

     

     

     BLack Eyed Peas effectue son show alors que le public réuni en Flash Mob (20000 personnes) éclate petit à petit dans une danse bien chorégraphiée à Chicago lors du 24eme anniversaire du Show d'Oprah Winfrey à son plus grand étonnement et ravissement!!

     


    l'être humain est vraiment capable de faire de belles choses quand il veut!


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique